Journée mondiale du tourisme: célébration de la fête du couscous à Oran

septembre 27th, 2019

713d1f71cdf231cf0ad5df273e876519_M

APS : Jeudi, 26 Septembre 2019

ORAN- Des artisans ont célébré jeudi la fête du couscous dans une ambiance conviviale à la maison de l’artisanat de haiEs-sabah (est d’Oran) à l’occasion de la Journée mondiale du tourisme.
Cette kermesse placée sous le slogan “Couscous oranais: histoire et mode de préparation”, a été marquée par une séance traditionnelle de dégustation de plats de couscous dont la cuisson et la saveur différent d’une région à une autre, selon les organisateurs.
La gérante de l’entreprise de produits alimentaires et de diététique, Sakina Zeddour, organisatrice de cet événement a souligné que l’objectif de cette manifestation est de faire connaître le plat du couscous oranais et ses spécificités dans la perspective de l’officialiser et de créer la maison du couscous oranais pour valoriser ce plat désiré par les différentes couches de la société.
Organisée pour la première fois dans la capitale de l’Ouest algérien, cette manifestation a permis aux visiteurs et à l’assistance dont des artisans en fabrication alimentaire et des intellectuels, de découvrir la préparation du couscous oranais dans différentes occasions et fêtes religieuses, nuptiales et autres.
La fête du couscous oranais constitue une occasion pour exposer une gamme variée de ce plat préparé à base de semoule et autres ingrédients aux vertus thérapeutiques et qui nécessite l’utilisation d’ustensiles traditionnels en alfa dont le tamis et la “Midouna” et autres en poterie.
L’association de promotion de la femme rurale “Main dans la main” a exposé, à l’occasion, des épices entrant dans les ingrédients de préparation du couscous dont le safran produit localement à la ferme de Misserghine et des huiles extraits de la figue de barbarie.
La musique a été présente dans la fête du couscous. Une troupe locale a gratifié l’assistance de chansons oranaises sous la houlette du compositeur Hadj Mohamed et des récitals poétiques ont été animés par la poétesse Abbès Maissa.