Les Etats-Unis réitèrent leur engagement à soutenir l’Algérie pour l’accession à l’OMC

mars 14th, 2016

a6d4e2956ce5a6eaa7470ae6a6f4a2fa_XL

APS : Samedi, 12 Mars 2016

WASHINGTON – Les Etats-Unis ont réitéré leur engagement à accompagner l’Algérie dans son processus d’accession à l’OMC en promettant de lui apporter appui et assistance lors du 13ème round des négociations
avec cette organisation, a indiqué à l’APS le secrétaire général du ministère du Commerce, Noureddine Zaït.
“On a eu un engagement de la partie américaine à nous appuyer et à nous assister dans ce processus”, a déclaré M. Zaït à l’issue de la 4ème session des discussions algéro-américaines sur l’Accord-cadre sur le commerce et l’investissement (TIFA) tenues à Washington.
Il a également fait savoir que l’Algérie avait reçu plus d’une centaine de questions de la part des Etats-Unis dans le cadre des négociations sur l’accord commercial bilatéral lié au processus d’accession à l’OMC, ajoutant que les réponses à ces questions ont été finalisées.
Cet accord bilatéral devrait donner un coup de pouce à l’Algérie pour accéder à cette organisation mondiale.
Dans le cadre de ces négociations, la partie américaine a abordé la mesure prise par l’Algérie portant sur l’interdiction d’importation des médicaments dont l’équivalent est produit dans le pays, en considérant que cette mesure représente “des restrictions allant à l’encontre du principe de libre-échange”.
Ce à quoi la partie algérienne a apporté des clarifications en expliquant que ce dispositif vise à protéger l’industrie pharmaceutique naissante dans le pays, a ajouté M. Zaït, en précisant que cette question est toujours en suspens.
Au cours de cette réunion, la partie algérienne a marqué sa désapprobation au classement de l’Algérie dans la liste des pays à surveiller en matière de propriété intellectuelle, a-t-il aussi indiqué.
Le classement attribué à l’Algérie dans le rapport sur les droits d’auteur et droits voisins, publié chaque année par les services du représentant américain au Commerce à la demande du Congrès américain, a fait objet de contestation lors de cette réunion, a souligné le secrétaire général du ministère du Commerce.
“La réglementation algérienne en la matière est conforme aux normes internationales. En outre l’Algérie est partie prenante dans les différentes conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle”, a-t-il tenu à préciser en ajoutant que “des efforts sont menés au niveau local pour lutter contre la piraterie et la contrefaçon et protéger les droits de propriété intellectuelle sur internet”.
Les deux parties ont convenu, par ailleurs, de poursuivre les discussions sur l’ouverture d’une ligne aérienne Alger-New York.
Cette 4ème session du dialogue commercial a été tenue, du côté algérien, par des représentants des ministères, respectivement, du Commerce, de l’Industrie et des mines, de l’Energie, de l’agriculture et des Transports, et, du côté américain, par le sous-secrétaire d’Etat adjoint pour le Maghreb et l’Egypte, John Desrocher, et l’assistant du Représentant américain au Commerce (USTR).
Les représentants des offices américains de l’aviation civile, du commerce bilatéral, des marques et des brevets et de l’énergie ont également pris part à ces discussions qui ont aussi enregistré la participation des représentants des départements américains du Commerce, de l’Energie et de l’Agriculture.