L’Algérie demeurera un pays ouvert sur les différentes cultures, religions et traditions

juillet 9th, 2019

3db4075cf988c6b6ad29fbc2d7fa9531_M

APS : Lundi, 08 Juillet 2019

MEDEA – L’Algérie “demeurera un pays ouvert sur les différentes cultures, religions et traditions, notamment celles du pourtour méditerranéen et du continent africain, et aspire à devenir une destination phare
pour les touristes étrangers”, a déclaré lundi à Tibhirine (Médéa) le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud.
“Au-delà de la symbolique de ce lieu de culte chrétien, témoin de la parfaite coexistence entre les différentes communautés et religions, notre visite d’aujourd’hui est porteuse d’un message de paix et de solidarité vis-à-vis des autres communautés et de notre volonté d’encourager l’émergence d’un tourisme cultuel capable d’apporter une valeur ajoutée au secteur”, a déclaré le ministre, en marge de sa visite au Monastère de Notre Dame de l’Atlas.
“Il est temps”, a estimé le ministre, “de programmer des circuits touristiques à vocation cultuelle en mesure de mettre en avant la richesse de notre patrimoine et offrir, ainsi, un produit nouveau pour les touristes”.
Et d’ajouter : “L’Algérie dispose d’atouts appréciables qui lui permettent de devenir, d’ici quelques années, une destination phare pour les touristes étrangers”.
Estimant que le tourisme de masse “présente plus d’inconvénients que d’avantages”, M. Benmessaoud s’est dit “favorable à un tourisme sélectif, écologique et en phase avec les particularités et les spécificités de la société algérienne”.
Interrogé sur les mesures prises pour encourager le tourisme interne, notamment en matière de tarification des hôtels et des lieux d’hébergement, le ministre a indiqué que les tarifs étaient déterminés par la loi de l’offre et de la demande, néanmoins, des “contrôles seront effectués au niveau de ces structures d’accueil pour prévenir d’éventuels abus en particulier au sein des établissements qui se sont engagés à appliquer des prix promotionnels au profit de certaines catégories”.
Le ministre avait visité, préalablement, deux structures hôtelières, l’une en projet, située dans la commune d’El-Hamdania (Nord de Médéa), l’autre à Berrouaghia (Est), où il a insisté sur l’impératif de “tout mettre en œuvre afin de doter la région de structures d’accueil de qualité et en mesure d’encourager la relance du tourisme au niveau local”.