Algérie-Bulgarie : Accord pour l’application du mémorandum d’entente sur le tourisme

juin 3rd, 2019

b055a2c4c9f4d39d5143f0c379ce93cf_M

APS : Dimanche, 02 Juin 2019

ALGER – Le ministre du tourisme et de l’artisanat, Abdelkader Benmessaoud et son homologue bulgare, Nikolina Angelkova ont convenu de la nécessité de créer une commission d’orientation pour l’application des clauses du mémorandum d’entente sur le domaine du tourisme, signé en 2014 à Alger, entre les deux pays,
a indiqué samedi un communiqué du ministère.
M. Benmessaoud et son homologue bulgare ont passé en revue l’état des relations bilatérales dans le domaine du tourisme et examiné “les voies de la relance de la coopération bilatérale dans le domaine du tourisme et de l’artisanat”, convenant de la création d’une commission d’orientation d’application des clauses du mémorandum d’entente sur le tourisme, signé en 2014 à Alger, entre les deux pays.
Les deux parties ont insisté sur “les voies d’échange des expériences dans le domaine du tourisme thermal, de l’investissement touristique, du tourisme d’affaire, du tourisme montagnard et du tourisme d’aventure, outre l’intensification de la coopération en termes de formation dans les domaines du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration”.
Par ailleurs et lors de la séance plénière des travaux de la conférence de haut niveau d’investissement dans le tourisme durable, organisée du 30 mai au 1 juin en Bulgarie, par le ministère bulgare du tourisme et le conseil consultatif de la conférence internationale d’investissement touristique, le ministre a indiqué que l’Algérie “recèle plusieurs atouts et sites touristiques naturels, outre les bases du tourisme spirituel, historique et culturel, l’érigeant ainsi en destination prisée par les connaisseurs et spécialistes”.
L’Algérie “a accordé une importance particulière au développement du tourisme et a œuvré à l’intégrer dans les réseaux du commerce international du tourisme, à travers l’aménagement de plus de 56.000 hectares destinés à l’investissement touristique et le recensement de 100 sources thermales disponibles à l’investissement dans le domaine du tourisme thermale et thérapeutique.
Le ministre a mis l’accent sur “le rôle pionnier de l’artisanat au sein de cette stratégie, étant l’un des piliers du tourisme durable, de par le legs civilisationnel et historique qu’il renferme et l’un des catalyseurs de la croissance économique, à travers sa contribution à la création de postes d’emplois et l’amélioration des équilibres macroéconomiques”.
La ministre bulgare du tourisme a pour sa part exprimé “sa reconnaissance pour la participation active et qualitative de la partie algérienne” à cette conférence, saluant “la qualité des relations privilégiées entre l’Algérie et la Bulgarie”.