Messahel s’entretient avec les membres de la Commission des Affaires étrangères du Parlement danois

janvier 11th, 2019

00c5ae9dd180f9526ef069e35a190502_M

APS : Jeudi, 10 Janvier 2019

COPENHAGUE – Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, s’est entretenu, jeudi à Copenhague, avec une délégation de la Commission des Affaires étrangères du Parlement danois,
présidée par Espersen Soren, dans le cadre de sa visite officielle au Danemark.
Les échanges ont porté sur les relations entre les deux pays et l’apport des parlements des deux pays à l’effet de les renforcer davantage.
Les deux parties ont également procédé à un échange de vues et d’analyses sur de nombreuses questions d’actualité ainsi que sur les politiques étrangères des deux pays.
Dans ce cadre, M. Messahel a souligné le tryptique équidistance, non-ingérence dans les affaires intérieures des Etats et appropriation des processus de règlement par les parties, qui fonde la politique étrangère de l’Algérie.
Il a également fait un exposé sur l’expérience algérienne en matière de lutte contre le terrorisme et de déradicalisation, une expérience largement sollicitée à travers le monde en ce qu’elle a permis à l’Algérie de mettre un terme à la tragédie nationale, de relancer le développement socio-économique du pays et de préserver la stabilité du pays.
A cet égard, il a précisé que la politique de déradicalisation menée par l’Algérie s’articule autour de quatre piliers à savoir la revitalisation de l’Islam authentique modéré, les réformes de l’éducation, la communication et la réforme de la Justice.
D’autres questions telles que la situation dans la région du Sahel, en Libye, au Mali et au Sahara occidental ont également été abordées. Le phénomène de l’immigration irrégulière massive a également fait l’objet d’un débat.
Les membres de la Commission des Affaires étrangères ont remercié M. Messahel pour les informations échangées et ont exprimé leur admiration pour les efforts entrepris par l’Algérie en vue de contribuer à la préservation de la paix et de la sécurité dans la région et au-delà.