16e Forum international de l’Energie: Guitouni intervient à New Delhi

avril 12th, 2018

7c5a0878efba4851eb8799cf55cee8fc_M

APS : Mercredi, 11 Avril 2018

ALGER – Les travaux du16ème Forum international de l’Energie, qui ont débuté mardi à New Delhi (Inde) et auxquels a pris part le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, ont été consacrés au thème:
“L’accès à l’énergie et à la réduction de la pauvreté”, un thème débattu en session plénière, a indiqué le ministère de l’Energie dans un communiqué.
L’objectif de cette session, a-t-on ajouté de même source, est “d’appréhender les principaux vecteurs favorisant l’accès à une énergie durable et de mettre en lumière tous les bénéfices qui peuvent être tirés, car, l’accès à l’énergie est crucial pour le développement durable”.
Il a été rappelé, à cet effet, que près d’un milliard d’habitants n’ont pas accès à l’électricité notamment en Afrique, alors qu’un autre milliard n’y a accès que de manière intermittente tandis que le tiers de la population mondiale dépend des ressources traditionnelle d’énergie, note la même source.
“L’accès à l’énergie est un élément clé pour l’atteinte d’un développement économique, environnemental et social durable”, lit-on dans le communiqué.
Cette session a été l’occasion aussi d’explorer les voies et moyens pour résorber la pauvreté énergétique, tout en passant en revue les situations de réussites pour un partage d’expérience.
Dans ce cadre, il a été relevé que des efforts sont faits, et qu’ils demeurent insuffisants. Il convient, donc, de faire plus en termes de transferts technologiques, de financement et de renforcement des capacités.
La baisse des coûts observée dans les énergies renouvelables est une opportunité. Ainsi, le photovoltaïque pourra constituer une composante principale de mini réseaux qui pourraient être, progressivement, combinés pour constituer des réseaux connectés plus importants, a ajouté la source.
“Des solutions de financement innovantes pourraient être mises en œuvre pour permettre de faire face à investissement initial, relativement élevé”, a rapporté le document.
A ce titre, la création de la micro-entreprise et le développement d’activité économique génératrice de revenus pourrait être encouragée.
Pour cela, le soutien des gouvernements et des institutions d’aide au développement est indispensable et le renforcement des capacités humaines est un facteur clé de succès.
Concernant les perspectives de développement du secteur dans le domaine des hydrocarbures, le ministre a évoqué les dispositions qui sont en cours pour une meilleure attractivité des investissements dans le secteur.
A noter qu’en marge des travaux de ce Forum qui se tient du 10 au 12 avril 2018, le ministre a rencontré, mercredi, le ministre iranien du pétrole, Bijan Namdar Zanganeh, le ministre égyptien du pétrole et des ressources minérales, M Tarek El Mola ainsi que le ministre qatari de l’Energie et de l’industrie, Mohamed Bin Salah Al Sada.
Pour rappel, le ministre s’est entretenu mardi avec son homologue indien, le ministre du pétrole et du gaz naturel, Dhamendra Pradhan sur les possibilités de coopération et d’investissement entre les deux pays dans le domaine de l’énergie notamment dans les hydrocarbures.