L’expérience de l’Algérie dans le traitement de la question migratoire évoquée à Conakry

janvier 3rd, 2018

be011f5601428cafb66371f6391add37_M

APS : Mardi, 02 Janvier 2018

ALGER – L’expérience de l’Algérie dans le traitement de la question migratoire a été évoquée à l’occasion de la conférence internationale des ONG africaines membres du Conseil économique et social (l’ECOSOC) des Nations Unies
(CIOAME-ONU) organisée à Conakry (Guinée) par le Parlement africain de la société civile du 27 au 29 décembre 2017, indique mardi un communiqué de l’Association national des échanges entre jeunes (ANEJ).
L’Algérie a été représentée dans cette rencontre traitant de la crise migratoire qui secoue le monde et l’Afrique de façon particulière par l’ANEJ dont le président Ali Sahel a présidé l’atelier dédié à “la politique migratoire”.
En plus d’un exposé sur l’expérience algérienne en matière de traitement de la crise migratoire, le responsable de l’ANEJ a fait part des mesures prises pour une meilleure prise en charge des migrants sur le plan humanitaire, sanitaire, sécuritaire et économique.
Le même responsable a rappelé, à cette occasion, que l’Algérie “reste un pays qui connait de grand flux migratoire en provenance des pays africains”.
Par ailleurs, l’ANEJ à été désignée membre du secrétariat exécutif de l’instance organisatrice de cet évènement et participera aux travaux de la session ordinaire de 2018 du Comité sur les ONG et à la 56ème Commission du développement social de l’ECOSOCONU qui se dérouleront du 29 janvier au 7 février 2018 à New York.