Messahel souligne la concordance “totale” de vues entre l ‘Algérie et le Niger dans la lutte antiterroriste

août 21st, 2016

7e7dbc8c6839d540324bbbf5d8f54588_XL

Dimanche, 21 Août 2016 18:07

ALGER – Le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel a souligné dimanche à Alger la concordance “totale” de vues entre l ‘Algérie et le Niger dans les luttes contre le terrorisme et l’émigration clandestine.

“Ce sont des questions (notamment le terrorisme et la migration clandestine) qui ont fait l’objet de larges échanges de vues et comme d’habitude, nos vues sont totalement concordantes”, a déclaré M. Messahel à la presse, au terme de ses entretiens avec le ministre d’Etat nigérien, ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et Religieuses, Mohamed Bazoum.

M. Messahel a indiqué avoir évoqué avec M. Bazoum les relations bilatérales surtout les questions ayant trait aux défis auxquels “nous sommes confrontés dans la sous-région, que ce soit les défis du terrorisme ou l’émigration clandestine ou les grands trafics”.

Il a ajouté que, face à ces défis, il y avait un besoin de renforcement de la concertation entre les deux pays, soulignant qu’ils “concernaient tout le monde et dépassaient même nos frontières”.

“Quand on parle de terrorisme et de la migration, c’est des questions qui sont à l’ordre du jour de l’ONU. Et là aussi, nous devons avoir une stratégie sous-régionale pour que nous puissions défendre ensemble nos points de vue, que ce soit à l’ONU ou dans les foras internationaux et également avec d’autres partenaires, notamment européens”, a-t-il dit.

Pour sa part, M. Bazoum a souligné la nécessité de coopérer entre le Niger et l’Algérie afin de “nous permettre de faire face aux défis que nous avons en commun de manière efficiente”.

Il a ajouté que cette rencontre a été l’occasion d’évoquer des questions de sécurité régionale et de réfléchir à agir ensemble comme “nous l’avons fait jusqu’à présent”.